Le Bergamasque   

 

 

Pigeon originaire d'Italie. Cree au 19' siècle dans la région de Bergame, de croisements entre des races locales et des Polonais type anglais, à la base pour la production de pigeons très en chair.

 

Son Standard.... détaillé par le CFPOI...

 

 

STANDARD

JUGEMENT

SELECTION/ELEVAGE

Aspect général

Fort et compact, tenue plutôt relevée, élégante, portant une coquille basse avec rosettes, d’un poids de 700 à 800 grs.

Aspect particulier, certainement cousin éloigné du Sottobanca Italien, privilégier une tenue dégagée.

Pour les amateurs de races rares (même en Italie). Sélectionner dans le sens de l’élégance, avec un aspect assez fort.

 

 

Tête

Assez forte mais non grossière, légèrement aplatie sur le sommet. Elle est ornée d’une coquille basse et plaquée, avec deux rosettes se terminant en crinière.

Rechercher cette tête unique avec une coquille très basse, presque collée à la tête.

Ce n’est pas un Sottobanca, il est donc impératif de travailler avec des sujets à la coquille typique à la race.

 

 

 

Bec

Moyen et fort, d’une couleur en relation avec celle du corps.

Sanctionner les becs trop fins ou trop longs.

Rien de particulier si l’on sélectionne dans le sens du standard.

Yeux

Et tours d’yeux

De coq, Tours d’yeux larges, circulaires, réguliers, de couleur rouge corail.

Encourager les tours d’yeux réguliers, car si on les cherche épais ce n’est pas un Carrier

 

 

 

.

Certains sujets avec l’âge prennent des tours d’yeux grossiers et volumineux, de couleur pâle : ce n’est pas grave tant que la membrane tient, et ne pend pas, éliminer peu à peu les pigeons issus de cette souche.

Poitrine

Large, pleine, légèrement proéminente.

Attention aux poitrines plates et surtout étroites. Elle doit être assez large, car sans cela un pigeon ne peu pas dépasser le 2ème prix.

 

C’est un pigeon de forme, donc la largeur de poitrine détermine beaucoup de critères, c’est donc un point important dans la sélection des reproducteurs.

Cou

Large à la base mais élancé et assez fin.

Etre assez sévère avec les cous trop épais, ou cylindriques.

 

Ne pas hésiter dans l’élevage à utiliser des reproducteurs au cou assez fin, surtout chez les femelles.

 

 

Dos

Long, plat, légèrement creux et incliné.

Surveiller l’inclinaison du dos indispensable à la tenue relevée du pigeon, sanctionner d’un ou deux crans un dos horizontal ou trop peu incliné.

 

Pas de gros soucis, en restant vigilant sur la tenue des pigeons, on conserve rarement des pigeons au dos horizontal.

Ailes

Fortes, longues, couvrant bien le dos, reposant sur la queue, sans se croiser.

Les épaules sont saillantes.

Sanctionner sévèrement les ailes tombantes, elles sont rarement croisées. Favoriser les épaules bien saillantes.

Etre attentif aux sujets aux épaules couvertes par les plumes latérales de la poitrine, cela se passe souvent chez des sujets aux larges poitrines. Même chez ces pigeons les épaules doivent être saillantes.

 

Queue

Longue et bien serrée, dans le prolongement du dos.

Favoriser les queues longues, sanctionner d’un cran les queues trop larges ou en tuiles.

Pas de réelles difficultés de sélection.

Plumage

Compact et serré.

Le Bergamasque n’est pas un pigeon très emplumé, rares sont donc les pigeons au plumage très bouffant, mais rechercher des plumages bien serrés.

 

Le plumage plaqué amplifie l’élégance de l’animal, il est important de conserver cet aspect.

Pattes

Fortes, lisses, rouges, les ongles de la couleur du bec.

Elles doivent être fortes et assez hautes, sanctionner les sujets aux pattes fines, qui généralement sont des sujets faibles et sans intérêt.

 

Rechercher des pattes puissantes.

Ordre de points de Jugement : 1 : Aspect général     : Forme et Tenue      : Tête, yeux, T.d’yeux, coquille, Crinière bec     4 : Ailes, Queue   5 : Couleur

Ordre d’importance des défauts graves : Corps faible, Petit, court, mauvaise tenue,  dos horizontal, ailes en bateau, queue large, coquille défectueuse, absence de rosettes, tête trop petite, tours des yeux ternes, yeux perlés ou de vesce.

Variétés : Unicolores en Blanc, noir,  jaune, rouge, dun. Couleurs uniformes et intenses, pas de dos blanc…

 

 

La Race par un éleveur :

Le Bergamasque,  comme son nom l’indique italien originaire de la région  de  BERGAME, est attachant et assez « facile »  dans sa conservation .En effet il reste  dans la grande moyenne  des pigeons en tout ce qui concerne  son caractère comme son élevage ; sa corpulence eu égard à son groupe de rattachement.

Ni trop territorial et encore moins agressif, mais capable de défendre le nid auquel il est attaché,  l’un de ses avantages est qu’il couve rarement au sol contrairement à beaucoup de races dites «  lourdes ».

Equilibré il est vivant et plutôt intelligent, sans être  « remuant » pour autant. Rustique, peu sujet à la maladie, d’alimentation on ne peut plus classique donc aisée, il assure une reproduction assez homogène  et l’on peut compter sur une moyenne de 6 à 8 pigeonneaux à la naissance, qu’il gave et  élève très bien en général.

Sa morphologie caractéristique  un soupçon « anguleuse » , mais  lui conférant singularité et élégance, ses attitudes et présentation empreintes d’une certaine noblesse,  le lustre de son plumage, ses exceptionnelles  coquille et rosettes  lui façonnant littéralement une sorte de casque  en tête ; en font un représentant  unique  dans la catégorie des pigeons de forme où il est jugé en expositions. A noter  qu’encore (trop à mon goût) confidentiel en France  sa gamme de coloris et variétés tend à s’étendre de nos jours ce qui devrait assez vite le rendre plus attractif encore.

                                            Bernard GRAS (Champion de France 2013)

 

 

Des Photos de Bergamasques en France et en Italie

 

      Jaune à B. Gras  (Perigueux 2012)                                            Blanc à B. Doreau (Montluçon 2011)                                           Magnani à M. Thévenod  (Chambery 2011)

(Photos Patrick Gonzales)

 

Blanc à M. Thévenod  (Chambery 2011)                                            Magnani à M. Rinaldi (It) (Chambery 2010)                                        Jaune à M. Rinaldi (It) (Chambery 2010)

(Photos Patrick Gonzales)

 

    Blanc à M. Rinaldi (It) (Chambery 2010)                                           Blanc  à M. Manenti(It) (Chambery 2010)                                          Magnani à M. Rinaldi (It) (Chambery 2010)

(Photos Patrick Gonzales)

 

       Noir  à M. Manenti(It) (Chambery 2010)                                              Blanc  à M. Doreau (Perigueux 2012)                                    Rouge à M. Rinaldi (It) (Chambery 2010)   

(Photos Patrick Gonzales)

 

 

La tête du Bergamasque avec sa coquille particulière

(Photos Patrick Gonzales)