Le Cravaté Italien  

 

Pigeon originaire d'Italie  de la Région de  Reggio Emilia en Romagne, d'où son nom Italien de Reggianini (pour Reggio Emilia). Les origines remontent à la fin du XVIe siècle. Selon certains auteurs la race serait née du croisement de pigeons cravatés d'origine africaine, avec des pigeons locaux.

 

Son Standard.... détaillé par le CFPOI...

 

STANDARD

JUGEMENT

SELECTION/ELEVAGE

Aspect général

Pigeon de petite taille, court, poitrine et dos large. Tenue élégante et port horizontal.

Sujets forts et longs sont sévèrement notés

(91pts au mieux)

L’élégance du pigeon est à  mettre en avant dans le jugement. La préférence sera donnée aux régianini marchant légèrement sur les doigts.

 

Eliminer au maximum les reproducteurs au type grossier et volumineux, ainsi que ceux aux tenues obliques (tenue Figurita). Ne jamais mélanger les deux races.

Tête

Courte et large. Le sommet du crâne est plat. L’angle front/bec doit être impérativement marqué. L’idéal étant une tête carrée, comme dise les italiens « en forme de dés »

 

Pas plus de : 91pts à un front fuyant, 94pts prix à un front légèrement marqué. A niveau général égal deux bons Réggianini seront départagés par l’angle  front/bec.

Eliminer les fronts complètement fuyants, et les crânes arrondis, ces deux caractéristiques étant très difficiles et longues à améliorer à partir de sujets possédant ces défauts.

Bec

Assez court, large à la base, de couleur correspondant à la couleur de l’animal. Les morilles sont fines et peu développées.

Un bec long nuira à l’équilibre esthétique de la tête, et augmentera l’impression de front fuyant : bec long ou trop fort, ou trop fin : maximum 92pts.

Ne pas utiliser de reproducteurs aux becs trop forts ou longs, mais ne pas non plus tomber dans un excès de becs trop petits et courts qui apporteraient de gros problèmes dans le nourrissage.

Yeux

Proportionnellement assez grands. Peu saillants.

De coq dans toutes les couleurs. Accepté de vesce chez les blancs, et plus foncé chez le Rondone.

 

Les défauts de pupilles ou d’yeux coulés sont rares dans cette race. Un niveau de pénalité pour des yeux trop clairs, un peu plus sévère sur les yeux jaunâtres ou verdâtres.

Attention aux yeux verdâtres. Et aux tours d’yeux «blancs » chez le Rondone

Tour des Yeux

Mince, Gris bleu chez les foncés, Blanc jaunâtre chez les clairs, noir chez les Rondones.

Les défauts rencontrés à sanctionner (légèrement) sont les tours d’yeux rougeâtres chez les clairs, et gris trop clair chez les foncés. Par contre chez le Rondone le tour d’œil est important, donc être plus sévère sur un tour d’œil pâle.

 

Sélectionner en conséquence, attention à un excès de maïs qui peut rougir les tours d’yeux.

Cou

Assez long, étroit à la gorge, large à la base, fanon présent nettement marqué

Un cou épais et court nuira toujours à l’élégance de l’animal, donc ce défaut est à sanctionner d’un ou deux crans suivant l’importance.

 

Se méfier des sujets au fanon trop faiblement développé , ils peuvent vite avoir tendance à disparaitre

Cravate

Du milieu de la poitrine à la gorge. Elle est bien développée, et symétrique.

Attention aux cravates plaquées ou asymétriques, ou encore trop discrètes (moins 1 ou 2 niveaux suivant l’importance) Le Réggianino est un Cravaté…

 

La complémentarité fonctionne très bien ici, car un sujet avec un simple «sillon » bien accouplé peut donner de très bonnes cravates.

Poitrine

Large et proéminente.

Pas de sujets au-dessus de 94 pts, avec une poitrine plate, ou pas assez profonde ou large.

Les Reggianini aux poitrines étroites sont souvent des pigeons longs et fins donc à ne pas conserver dans l’élevage.

 

Dos

Large, plat et horizontal. Demandé coloré chez les bleus.

Surveiller les dos inclinés. Les dos blancs chez les bleus sont pour l’instant acceptés, un dos coloré départagera deux pigeons de même valeur.

 

Eliminer les dos trop inclinés qui de toutes façons appartiennent généralement à des Réggianini au port incliné.

Ailes

Fortes, bien fermées, légèrement appuyées sur la queue ; les épaules sont légèrement décollées et saillantes.

Attention aux ailes trop longues, et surtout aux ailes tombantes (moins un cran, suivant la qualité du pigeon, et l’importance du défaut)

Les ailes tombantes se trouvent souvent chez des pigeons très courts, et charnus au niveau des épaules et du dos, ce n’est donc pas toujours héréditaire.

Queue

Courte et étroite, horizontale.

Surveiller les queues trop larges (moins un à deux niveaux)

Les queues larges sont à surveiller car généralement héréditaires, pour la position de la queue cela va avec le port, l’inclinaison du dos : pas de pigeons »obliques ».

 

Plumage

Bien serré.

Le plumage doit être net et plaqué.

Sanctionner d’un ou deux points un plumage bouffant (rare).

Surveiller la qualité de plume des reproducteurs.

Pattes

Moyennement longues, lisses. Doigts petits, ongles de la couleur du bec. .

Sanctionner les animaux aux pattes courtes qui nuisent à leur  élégance. Préférer une démarche altière sur les doigts, à une démarche «assise ».

Préférer les reproducteurs aux pattes plus hautes que courtes. Ainsi que les sujets aux doigts petits.

Ordre de points de Jugement : 1 : Aspect général           : Tenue            : Tête et bec           4 : Couleur des yeux et du bec               5 : Couleur et dessins

Ordre d’importance des défauts graves : Mauvaise tenue, angle bec/front pas assez marqué, trop long, manque de poitrine, trop bas sur pattes,  tête ronde, bec long et mince, bec crochu, œil perlé, peu ou absence de cravate, doigts trop longs, couleur du plumage manquant de netteté 

Variétés : Blanc ; noir ; jaune ; rouge ; bleu barré, écaillé ; argenté barré ; écaillé; à poitrine ocre ou non ; rouge cendré barré, écaillé ; Jaune cendré barré, écaillé ; grison ; Rondone (couleur givrée du Damascene) ; les panachés...  certaines variétés plus rares sont reconnues comme : magnani, pierre blanche, argentino,…

 

 

La Race par un éleveur :

Sa maintenance : Pigeon assez facile a élever, il ne demande pas trop de place environ prévoir 1 m3 pour 1 à 2  couple(s). Taille des case de reproduction 50 x 50 x 50 divisés en 2 dans la hauteur. Une dimension de 40 x 40 x 40 peut largement convenir. Nettoyage des volières toutes les semaines voire toute les deux en période de reproduction, afin de les laisser au calme sur leurs œufs.

Caractère : Assez nerveux, il a du mal à rester en place on le remarque chez certains sujets une fois en cage d’expo ou il devient difficile de le photographier. Un préparation aux expo est à conseiller dans le but de les habituer à la cage, prévoir la mise en cage assez jeune avec une courte durée au départ puis en augmentant le temps  progressivement.

Reproduction : La période se situe de mi-février à fin juin et même  fin Juillet pour les années comme 2013 ou la saison a commencée très tardivement  à cause de la météo. Il faut compter 6 mois pour qu’un cravaté soit complètement développé, ce qui fait qu’un sujet né en juillet est exposable en janvier .Le cravaté a du mal à rester sur les œufs, il chasse au nid de suite après deux semaine de vie des pigeonneaux, ce qui résulte dans une mortalité des petits surtout en début de saison ou les températures sont trop froides.

 Nourriture : Personnellement j’utilise des graines pour pigeon a bec court en évitant l’excès de mais dans les variétés blanches. Je donne les graines  deux fois par jour ( matin et soir) pour garantir un meilleur nourrissage des jeunes. Il ne faut pas trop en donner, il doit avoir faim quand on vient remplir la mangeoire.

Thierry SCHIRMER (Champion de France 2006 - 2007 - 2008 - 2010)

 

 

Des Photos de Cravatés Italiens...