Le Romagnol       

 

 

Pigeon originaire d'Italie. Sélectionné a la fin du 19° siècle comme pigeon "fermier" dans la région de Bologne en Romagne. Le nom de romagnol a été attribue a cette race en 1898 par le professeur Ghigi

 

 

Son Standard.... détaillé par le CFPOI...

 

 

STANDARD

JUGEMENT

SELECTION/ELEVAGE

     Aspect général

Pigeon de grande taille, assez court, ramassé, et très fort. Son port est élégant et fier. Les pattes sont fortement emplumées.

Rechercher la force et la puissance. Bien que proche parent du mondain, il ne doit pas être jugé comme celui-ci. Il est moins élégant mais plus massif. Un très bon Romagnol en forme mais trop petit et faible ne peut aller au-delà du 93 pts.

 

Pour les amateurs de très gros pigeons. Toujours utiliser des reproducteurs alliant la force au volume et à l’élégance. Un sujet faible et étroit n’apportera rien au cheptel (sauf peut-être pour travailler les pantoufles si ce pigeon en possède de remarquables)

Tête

Forte, bien arrondie, au front légèrement proéminent.

Surtout ne pas la comparer à celle du mondain.

Rechercher des reproducteurs à la tête massive mais harmonieuse.

Bec

Plutôt fin et droit. D’une couleur allant du noir au blanc suivant les variétés.

Attention aux becs trop forts.

Rares sont les problèmes de forme de bec, les soucis se rencontrent sur les variétés claires pour maintenir un bec blanc à corné.

Yeux

De coq, dans toutes les variétés. Le tour d’œil est fin et étroit, allant du blanc rosé au gris suivant la couleur de l’animal.

 

 

Beaucoup de sujets actuellement ont les yeux clairs, jaunâtres, orienter les éleveurs vers l’œil de coq.

La sélection est ici importante, pour peu à peu ne plus conserver de sujets aux yeux ternes.

Poitrine

Très ample, arrondie et proéminente.

Elle n’est jamais assez large. Pas de bons pigeons avec une poitrine étroite.

Un reproducteur avec une poitrine étroite n’engendrera pas de sujet large et imposant, mais plutôt des sujets fins et long. Toujours une sélection vers la force et la puissance.

 

Cou

Large et fort, s’amincissant vers la gorge.

 

 

Ne pas exiger une attache de cou fine comme celle d’un mondain.

Le cou doit être, comme le pigeon, harmonieux, tout en étant fort il ne doit pas être trop gros, ce qui nuirait à l’élégance de l’animal.

Dos

Large et court. Il doit être le pus coloré possible chez les bleus.

Toujours privilégier la puissance et le volume. Donc sanctionner un dos trop étroit.

Etre éducatif concernant la couleur chez les bleus, le signaler s’il est blanc, mais ne pas être sévère pour l’instant, se servir plutot de ce point pour départager deux sujets.

Dans le même esprit de sélection que pour la poitrine.

Ailes

Les boucliers sont larges. Les ailes reposent sur la queue à deux ou trois centimètres de son extrémité sans se croiser.

Etre assez sévère avec des ailes tombantes ou trop croisées : Maximum 93pts

Certains sujets très larges et courts, connaissent parfois des problèmes d’ailes tombantes, surtout en prenant de l’âge.

Queue

Serrée, portée horizontale et même légèrement relevée.

Sans être aussi fine que celle d’un mondain, pénaliser les queues trop larges, ou en tuiles, qui nuisent à l’élégance du pigeon.

 

Eliminer les reproducteurs aux queues trop larges et surtout portées vers le bas.

Plumage

Lisse et épais, les plumes sont très larges.

Sanctionner un plumage bouffant d’un ou deux crans, suivant l’importance du défaut.

Les manchettes doivent être assez longues.

Rechercher le plumage le plus serré et dense possible. Le Romagnol est un pigeon très emplumé.

Pattes

Fortes, avec manchettes, pantoufles de 10 à 12 cm.

Pénaliser les pantoufles irrégulièrement emplumées ou trop courtes (en ayant vérifié que des plumes ne soient pas cassées, sinon sanctionner d’avantage la présentation.

Rechercher la longueur et la densité de plumes aux pantoufles. Préparer les sujets aux expositions en enlevant les plumes cassées 6 semaines avant l’expo. et maintenir le pigeon sur une litière souple et propre.

 

Ordre de points de Jugement : 1 : Aspect général           : Taille et forme           : Tenue         4 : Pantoufles et tête             5 : yeux, bec, queue et couleur

Ordre d’importance des défauts graves : Sujet faible, petit, trop léger, poitrine étroite, mauvaise position et tenue, dos découvert, ailes pendantes ou croisées, pantoufles éparses, interrompues, manquant d’épaisseur et/ou de longueur, absence de manchettes, tête anguleuse, yeux perlés, trop ternes, tour des yeux grossiers et/ou de mauvaise couleur, bec trop long ou trop court, épais, incurvé.

Variétés : Blanc ; noir ; lilas (rouge cendré spread), barré ou écaillé en bleu et en rouge cendré. Papillotés et panachés dans ces couleurs. En France peuvent être exposées toutes couleurs génétiquement reconnues. …

*    *    *    *    *    *

 

La Race par un éleveur :

Le romagnol n'est pas un Triganino,  il ne faudra pas escompter la même production, donc bien privilégier le type pour les reproducteurs.

Il est très affectueux , élève bien ses petits, si on lui en donne les moyens, c'est à dire cases vastes , avec des larges planches d'envol afin de lui permettre de se cocher dessus, et une nourriture adaptée, céréales plus apport de granulés.

Chaque année il faut couper les plumes des pattes des reproducteurs, ,ainsi que celles de l'anus pour une meilleure fécondation. Pour les expositions enlever les plumes de pantoufles cassées six semaines avant, afin qu'elles repousse indemnes.

Le romagnol est majestueux , élégant, puissant aux pattes bien emplumées avec des  manchettes ce qui accroît le phénomène de gros pigeon.

 

 Bernard Doreau (Champion de France 2007, 2008, 2009)

 

*    *    *    *    *    *   

 

Des Photos de Romagnols en France et en Italie

 

Rouge cendré écaillé à B. Doreau (Perigueux 2012)       Rouge cendré écaillé à L. Barriac (Perigueux 2012)      Rouge cendré Barré à A. Monory (Perigueux 2012)

(Photos Patrick Gonzales)

 

Rouge cendré Barré à A. Monnory (Perigueux 2012)          Bleu Barré à S. Fredon (Nontron 2012)             Rouge cendré Ecaillé à M. Doreau (Montluçon 2011)

(Photos Patrick Gonzales)

 

   Noir à L. Barriac (Montluçon 2011)                            Magnani à M. Poles (Montluçon 2011)                            Papilloté  à M. Donghi (It)  (Chambery 2010)

(Photos Patrick Gonzales)

 

 Grison Bleu à B. Doreau  (Chambery 2010)                         Bleu Barré à M. Ferri (It)  (Chambery 2010)                       Blanc à M. Terzi (It)  (Chambery 2010)

(Photos Patrick Gonzales)

 

Blanc à M. Terzi (It)  (Chambery 2010)                   Rouge cendré écaillé à B. Doreau  (Bozouls 2009)                Grison Bleu barré à B. Doreau  (Bozouls 2009)

(Photos Patrick Gonzales)

 

Bleu écaillé à C. Poles  (Bozouls 2009)                        Rouge cendré barré à A. Monory  (Avignon 2012)                       Rouge cendré à S. Fredon

(Photos Patrick Gonzales)

 

                    Bleu Barré à M. Ferri (It)  (Chambery 2010)             Rouge cendré spread à M. Fenili (It)  (Chambery 2010)            Rouge cendré spread à M. Fenili (It)  (Chambery 2010)

 (Photos Patrick Gonzales)

 

Bleu écaillé à M. Novo (It)  (Chambery 2010) (Photos Patrick Gonzales)

 

 

Italie