Le Sottobanca Italien   

 

 

 

Pigeon originaire d'Italie. Race créée en Emilie, autour de Piacenza au 19° siècle, a partir de pigeon indigènes de forte

 taille, de romains et de pigeons orientaux type bagadais

 

Son Standard.... détaillé par le CFPOI...

 

 

STANDARD

JUGEMENT

SELECTION/ELEVAGE

Aspect général

Assez fort à large poitrine, port fier, tenue horizontal, queue légèrement relevée, haut sur pattes, 750 gr à 1 kg pour les femelles, 850 gr à 1100 gr pour les mâles.

Pas de sujets au-dessus de 2ème prix si petit ou manquant de puissance. Surveiller les pigeons à la tenue oblique.

Ne pas utiliser de reproducteurs faibles ou sans «punch ». La puissance et l’élégance sont les premières qualités à rechercher dans son cheptel.

Tête

Forte, légèrement aplatie au sommet avec le front large. Pour les jaunes la tête est tolérée plus fine. Coquille dense et épaisse, saillante sur les cotés, avec deux rosettes à hauteur des yeux.

Encourager les têtes fortes, au front large. Elle est un critère capital, pas de PH sans une tête forte et une coquille très fournie. Il est préféré une coquille dense et légèrement irrégulière à une nette mais fine.

La force de la tête participe à l’impression de puissance de cette race, donc travailler ce point par sélection. Attention aux fronts pincés, qui est un soucis parfois long à supprimer de son élevage, si l’on a pas été vigilant.

Bec

De longueur moyenne, avec la force de la tête paraît court et épais, la pointe est légèrement incurvée. Un coup de crayon est accepté chez le Magnani.

Surveiller les becs trop longs ou trop fins.

Toujours sélectionner en fonction du standard.

Yeux

Grands et vifs, rouge orangé, de vesce chez les bancs.

Encourager les iris intensément colorés.

Eviter les reproducteurs aux yeux trop pâles ou verdâtres.

Tour des Yeux

Le tour d’œil est rouge intense et développé. Rosé chez les jaunes.

Surveiller les tours d’yeux envahissants.

Comme pour tous les pigeons aux tours d’yeux rouges, faire attention lors de l’introduction  d’un nouveau reproducteur, car les tours d’yeux clairs sont longs à corriger par sélection.

Cou

Robuste, élancé, large à la base s’amincissant vers la gorge.

Pas de cou trop grossier qui nuirait à l’élégance générale de l’animal.

Conserver surtout chez les femelles des sujets aux attaches fines qui pourront être des correcteurs. 

 

Poitrine

Large, ample, profonde, proéminente et arrondie.

Pas plus de 2ème Prix pour un sujet étroit, manquant de poitrine. Surveiller sans être trop sévère, les poitrines plates.

Un des points capitaux  de la sélection, un sujet étroit, sans poitrine sera à bânir du cheptel.

Dos

Large, assez court, horizontal, légèrement creux avec des épaules robustes.

Rester logique face à la puissance de l’animal, un dos étroit appartiendra à un sujet étriqué, donc de faible niveau.

Là aussi la puissance générale de l’animal en dépend, donc sélectionner dans ce sens.

Ailes

Robustes, serrées aux corps, recouvrant le dos, posées sur la queue.

Sanctionner sévèrement les ailes tombantes.

(maximum 2ème Prix)

Rechercher les ailes très puissantes et courtes.

Queue

Bien fermée et compacte, horizontale à légèrement relevée, composée de 12 à 14 rectrices.

Surveiller les queues trop larges ou surtout trop longues qui nuiront à l'équilibre et à l’esthétique du pigeon.

Certaines souches «sortent » des sujets avec une mauvaise implantation des plumes de la queue (vrillées,..) condamner de tels sujets.

Plumage

Mou, mais bien serré au corps.

La plume étant assez souple, il arrive que des pigeons aient un plumage bouffant, ce qui est à sanctionner d’un ou deux crans suivant l’importance du défaut.

Rechercher les reproducteurs au plumage le plus serré possible.

Pattes

Fortes, gros tarses nus, assez hautes, rouge vif plus ou moins intense en fonction de la variété. Les ongles sont de la couleur du bec.

Des sottobancas aux pattes trop fines ou trop courtes ne peuvent dépasser le 1er Prix.

Toujours sélectionner dans la puissance, donc éliminer les reproducteurs aux pattes fines.

Ordre de points de Jugement : 1 : Aspect général           : Tenue           3: Vigueur et proportion          : Tête, coquille et bec         5 : Couleur et jambes

Ordre d’importance des défauts graves : Mauvaise tenue, mauvaise proportion, poitrine étroite ou plate, bréchet dévié, dos étroit ou incliné, ailes trop longues, tombantes ou croisées, queue ouverte ou trop longue, coquille trop basse, ou plaquée, de travers ou fine, rosettes asymétriques, cou trop fin, cylindrique, ou court, bec long et fin, front étroit, pincé ou marqué, tête trop petite, tour d’œil pâle, jambes en X, couleur terne.

Variétés : Blanc ; noir ; jaune ; rouge ; magnani (arlequin), en France peut être exposé dans toutes les couleurs reconnues.

 

 

Des Photos de Romagnols en France et en Italie

 

 La tête caracteristique du Sottobanca

 

   Magnani à M. Mazzanti (Italie)  (Chambéry 2010)                                              Rouge à M. Mazzanti (Italie)  (Chambéry 2010)                                            Noir à M. Garagnani (Italie)  (Chambéry 2010)

(Photos Patrick Gonzales)

  

 

 Blanc à M. Mazzanti (Italie)  (Chambéry 2010)                                   Magnani à M. Mazzanti (Italie)  (Chambéry 2010)

(Photos Patrick Gonzales)

 

  Noir à M. Garagnani (Italie)  (Chambéry 2010)

(Photos Patrick Gonzales)